Les usages du téléphone mobile.

« La diffusion des TIC n’opère pas dans le vide social, elle ne procède pas d’avantage par novation ou substitutions radicales. Elle interfère avec les pratiques existantes qu’elle prend en charge et réaménage ».

   Inventé en 1876 , le téléphone est un moyen de communication, essentiellement  conçu Usage telephone 1en vue de la transmission  de la voix humaine. Aujourd’hui, le téléphone mobile permet non seulement la transmission de la voix humaine mais aussi la mobilité des individus qui sont mis en relation et qui peuvent aussi communiquer à travers l’écriture avec et ou sans images et vidéos. Ainsi, avec son téléphone mobile connecté à un central téléphonique, on peut principalement recevoir et émettre des appels, lire et rédiger des mails, regarder l’heure, écouter la radio, regarder la télévision, écouter la musique, jouer, naviguer sur Internet, photographier et enregistrer des vidéos, consulter son agenda, se servir de la géolocalisation, tenir des réunions à distance , payer à distance…… Il devient un petit objet facilement manipulable, qui offre presque tous les plaisirs personnalisables

Plusieurs études font du téléphone mobile un « fait de société » . Il est désormais reconnu comme constituant une aide souvent indispensable au quotidien. La mobilité qu’il offre à l’utilisateur traduirait un besoin de liberté mais en même temps une relation de dépendance.Usage 2

Conçu en tant que produit de masse, le téléphone mobile connaît  une formidable progression à partir des années 1994  et  le nombre d’abonnés à un réseau GSM progresse et atteint 164%. On observe un envahissement, même de ceux qui résistaient aux « nouvelles » technologies, à posséder cet objet. Il s’agit pour certains auteurs d’un  phénomène de mode pour ressembler aux autres, s’afficher, se faire connaître bref pour se rendre conforme à une norme .

Un des aspects les plus importants du téléphone mobile réside justement dans ses usages. Le mot ‘’usage’’ désigne selon le dictionnaire Larousse l’action, fait de se servir de quelque chose, fonction, destination de quelque chose. C’est aussi la pratique habituellement observée dans un groupe, une société. Du point de vue sociologique, on entend par ‘’usage’’ « l’utilisation particulière qu’un individu ou un groupe d’individus peut faire d’un bien, d’un outil ou d’un instrument ». Il relève pour plusieurs auteurs d’une question d’appropriation. Celle-ci étant un processus lié à plusieurs facteurs : social, culturel, économique.

Plus loin, l’usage désigne pour Chamba ,une action à travers laquelle il se traduit une autonomie de l’usager. L’usager  détient ainsi une liberté conditionnée « …par des identités, des apparences, des perceptions et des dispositions qui structurent la relation de ce dernier au monde et conditionnent ses envies, ses manières, ainsi que ses capacités pratiques à s’approprier tel ou tel dispositif technique ». De ce fait, la question des usages des TIC suscite celle d’appropriation et de réalités d’une telle ou telle autre société ou groupe social.

L’usage désigne d’une manière générale le fait de se servir de quelque chose, tradition, coutume, façon dont doit être utilisé une chose. On parle aussi d’affectation, de coutume, d’emploi, d’habitudes d’utilisation. En Sociologie, la notion d’usage regorge plusieurs sens. Chez Perriault, non pas à une légèreté mais plutôt à une consistance. « La perception qu’on en a, écrit-il, paraît solide, puis s’évanouit dans l’instant qui suit. Et pourtant, le terme désigne quelque chose qui a une consistance et une épaisseur » . Le terme paraît très complexe et « insaisissable »

Ici, nous considérons avec Michel De Certeau l’usage comme « un art qu’à l’utilisateur, d’aboutir aux effets imprévus, d’intégrer à la norme la pluralité et la création ». L’utilisateur dispose ainsi d’une autonomie. Cette autonomie l’auteur l’appelle « tactique ».  Elle permet la mobilité, la ruse et les surprises. C’est l’arme des «  bons tours du « faible » dans l’ordre établi par le « fort ».

Chez Jacques Perriault, c’est plutôt le terme « détournement » qui est utilisé. Celui-ci renvoie au fait que l’innovation ne s’impose pas toujours à la société. Il y a détournement des visées originelles de l’innovation vers une logique peu à peu dictée par les usagers. L’usage renvoie de ce fait  à la part de liberté d’un individu de se servir d’un outil conformément ou non aux fonctions prévues par les concepteurs. L’auteur conçoit précisément l’usage comme «  (… ) une sorte de négociation entre l’homme, porteur de son projet, et l’appareil, porteur de sa destinée première ». En d’autre terme l’usage renvoie au « face à face restreint entre l’usager et le dispositif technique ». Il peut désigner  braconnage, réinvention.usage 3

Josiane Jouet , quant à elle, associe l’usage à l’utilisation, l’emploi qu’Alain Chaptal perçoit à la fois comme « une action ponctuelle  se réduisant aux aspects manipulatoires ». Elle vient éclairer la notion d’usage qu’il faut  distinguer de celle de pratique. Les pratiques « recouvrent non seulement l’emploi des techniques mais les comportements, les attitudes et les représentations des individus qui se rapportent directement ou indirectement à l’outil ».

Biographie

Nicolas CURIEN  et Pierre-Alain MUET, « La société de l’information », Rapport au Conseil d’Analyse Economique, Paris, Mai  2004, La documentation française, p.9

Gérald GAGLIO, « De la pertinence des usages remontants dans le marché de la téléphonie mobile», workingpaper, Ecole d‟été, Les Rencontres de CARGESE, IESC, juin 2003, p. 5

Nous désignons ici par Technologies de l’Information et de la Communication « tout ce qui va de l’écriture au téléphone analogique en passant par l’imprimerie et la télévision » selon la définition du dictionnaire encyclopédique de la Francophonie, consulté en ligne le 15 mars 2015

Banque Mondiale, « Les trois quarts de la population mondiale ont accès à la téléphonie mobile », Communiqué de presse, 12 juillet 2012.

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s